Tu t'es vu(e) quand tu cours ?

Cette rubrique est là pour compléter, avec l'habituelle mauvaise foi et le manque de sérieux qui nous caractérisent, le reste des informations disponibles sur le site. L'objectif de cette page est simple : publier les pires photos disponibles pour faire un espèce de bétisier. Comme je sais que personne n'enverra ses pires photos, n'hésitez pas à dénoncer vos camarades, vos conjoints et conjointes, vos enfants, vos parents, vos grand-parents, vos petits enfants : n'ayez pas de limite dans la délation. Vous pouvez m'adresser vos photos (avec éventuellement un texte explicatif) à l'adresse : couriraromille@gmail.com. Alors  allez-y, soyez abject !

 

 

 

 

 

Mickael, tout en élégance.

 

 

 

 

 

Thierry qui se dit qu'il y a des matins où il vaudrait mieux rester couché plutôt que de se faire c... pour un résultat par terrible.

Alain encore, dans un douloureux numéro de relevage, après un petit trail de 43km. Il est un peu douillet.

 

 

 

 

Thierry dans un exercice d'élégance. On pourrait croire qu'il danse, mais non, il franchit juste une cloture.

 

 

 

 

 

Je commence donc avec une photo de Alain  (c'est normal c'est lui qui m'a soufflé l'idée de cette rubrique) prise à la fin du marathon du Mont Saint-Michel en 2010. Elle aurait pu passer inaperçue étant donné le nombre de photos prises ce jour-là. C'est donc réparé.

 

 

 

 

 

 

Un incontournable : une photo de Laurent (prise à la Mézière en 2010). Le problème avec Laurent, c'est qu'on a l'embarras du choix, et c'est pas facile de choisir tant il y en a du choix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du gros, du lourd : le président lui-même saisi en pleine grimace. C'est rare, il est plutôt souriant dans les courses. C'est sans doute que pour une fois il s'arrachait un peu ! La photo est envoyée par un membre du bureau qui pour des raisons évidentes souhaite rester anonyme (il n'a pas envie de se faire virer).

Nouvel envoi d'un délateur anonyme avec le commentaire suivant :

 

Pour mémoire, tous les ans a lieu le festival du cinéma de Berlin : le premier prix est un ours. Cette année là (2008), il faut croire que c'est nous qui l'avions gagné ... mais on ne nous avait pas dit qu'il carburait à la bibine !

 

Il faut comprendre bien sur que cette photo avait été prise à Berlin en marge du marathon.

 

 

Une photo "aérienne" de Fred prise lors du 34km de Brocéliande. La vraie question à lui poser est : est-ce que tu t'amusais à faire l'avion pour le photographe, ou est-ce que cette photo précédait une chute ?

 

 

 

 

Une photo de Erwan, non pas l'ours de Berlin (la place est déjà prise plus haut), mais l'ours de Pleumeleuc. Pourquoi l'ours ? Non pas à cause d'un système pileux développé, mais plutôt à cause du bruit qu'il fait quand il est un peu essoufflé.

 

 

 

 

 

 

 

Patrice, celui qui court les yeux fermés et la bouche ouverte : il ferait mieux de faire l'inverse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite photo de Christian avec son style particulier, si aérien, tout en douceur et en finesse. Un coureur des plus élégants.

 

 

 

 

 

 

Stéphane, un autre coureur qui court les yeux fermés et la bouche ouverte. Que dire de cette magnifique expression ? On voit tout le plaisir qu'on peut prendre à courir (et surtout à terminer la course). Oh que ça fait du bien !

 

 

 

 

Frédéric en plein effort. Sans commentaire.

 

 

 

 

 

 

Vincent pendant le relais d'Irodouer 2012. Tout ça à cause du train d'enfer imposé par Anne-Marie !

 

 

 

Karen en plein effort aussi. La saveur de cette photo tient dans le fait que Karen pensait nous prendre en photo : elle s'est juste trompée de côté pour l'objectif.

 

 

 

 

Delphine en plein effort à la fin du semi de Saint-Gilles. Yeux fermés et bouche ouverte : un grand classique de la section.

 

 

 

 

 

 

 

Anthony en pleine préparation du marathon de Paris. Il s'entraine à courir les yeux fermés, quand il les ouvrira, il ira plus vite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Arnaud, après être parti trop rapidement,  a un petit coup de barre, et il a tendance à s'endormir en franchissant la ligne d'arrivée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une photo plutôt rare : le Mike en pleine perdition, après être parti trop rapidement.

 

 

 

 

 

 

Enfin Fabienne est dans le Tutévu ! Non pas en courant, mais en supportant.

 

 

 

 

 

 

 

 

La grosse mouche, c'est Arnaud.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin le voila : Loïc, dit John McFLy, ou encore le poulet. Et pour John, le trail ça favorise les rencontres ...

 

 

 

 

 

 

 

Après le poulet, la poulette, madame Loïc en personne : Gaëlle !

 

 

 

 

 

Muriel fait une entrée fracassante dans le tutévu à l'occasion des foulées de Tinténiac. Cliquez sur la photo pour bien apprécier l'expression.

 

 

 

 

 

 

Anne-Marie et David : apparemment David avait un peu de mal à suivre le rytme d'enfer imposée par Anne-Marie.

 

 

 

 

La veangeance de Gaëlle (voir photo de Loïc plus haut). Avec la participation de Arnaud et son grand sourire.

 

 

 

 

 

 

 

Stéphane à nouveau à l'honneur. On voit bien qu'il prend du plaisir à courir.

 

 

 

 

 

 

 

Frédéric aime bien s'arracher. Et il le montre quand il s'arrache.